top of page
CATHERINE CUSSET

14 octobre 2016

RENCONTRE LITTÉRAIRE

en partenariat avec la Machine à Lire

Une soirée littéraire consacrée à la sortie du livre "L’autre qu'on adorait" (Gallimard) de Catherine Cusset, en présence de l'auteur.

Au sujet du livre :

"Quand tu penses à ce qui t’arrive, tu as l’impression de te retrouver en plein David Lynch. Blue Velvet, Twin Peaks. Une ville universitaire, le cadavre d’un garçon de vingt ans, la drogue, la police, une ravissante étudiante, une histoire d’amour entre elle et son professeur deux fois plus âgé : il y a toute la matière pour un scénario formidable.
Ce n’est pas un film. C’est ta vie.»

L’autre qu’on adorait fait revivre Thomas, un homme d’une vitalité exubérante qui fut l’amant, puis le proche ami de la narratrice, et qui s’est suicidé à trente-neuf ans aux États-Unis. Ce douzième roman de Catherine Cusset, où l’on retrouve l’intensité psychologique, le style serré et le rythme rapide qui ont fait le succès du Problème avec Jane, de La haine de la famille et d’Un brillant avenir, déroule avec une rare empathie la mécanique implacable d’une descente aux enfers.

(Quatrième de couverture)

EN SAVOIR PLUS

Catherine Cusset

Elle est née à Paris en 1963. Ancienne élève de l’École Normale Supérieure et agrégée de lettres classiques, elle a fait une thèse sur Sade et enseigné la littérature du dix-huitième siècle à l’université de Yale aux États-Unis de 1990 à 2002. Elle est l’auteur de treize romans parus chez Gallimard entre 1990 et 2018, dont En toute innocence, Jouir, Le problème avec Jane (Grand prix littéraire des lectrices d’Elle 2000), La haine de la famille, Confessions d’une radine, Un brillant avenir (Prix Goncourt des Lycéens 2008), Indigo, Une éducation catholique, L’autre qu’on adorait (Finaliste du Prix Goncourt 2016) et , ainsi que d’un récit au Mercure de France, New York, Journal d’un cycle . Elle est traduite en une vingtaine de langues. Elle a vécu trente ans à New York avec son mari et sa fille. Elle est officier de l’ordre des arts et des lettres.

Plus d'informations sur l'auteur : cliquez ici

bottom of page